• Admin

L’espoir : un allié pour traverser cette crise du Covid-19 !

Dans cette période de crise sanitaire liée au Covid-19, nous sommes tous affectés, de près ou de loin, et à différentes intensités. Certaines personnes sont en première ligne, confrontés à la maladie, au deuil, d’autres sont confinés chez eux, seuls ou avec leurs enfants, dans un espace plus ou moins grand. D’autres encore sont touchés économiquement ou perdent leur emploi. Alors…comment garder espoir et pourquoi ?

Cette situation crée de l’incertitude, de l’anxiété, de la peur, du stress, … parfois du vide. Chacun réagit différemment, selon sa personnalité, son état de santé (physique ou mental), le contexte familial ou professionnel. Personnellement, je suis étudiante, confinée dans un appartement, sans jardin, loin de la nature que j’aime tant, et mes déplacements sont limités. Mais j’ai conscience que la plupart des personnes sont dans des situations bien pires que la mienne.


Je pense que la distanciation sociale, le confinement, les changements survenus dans nos modes de vie, tout cela nous oblige à porter une réflexion sur notre vie, à nous confronter à nous-mêmes, à questionner ce que nous anime, à revenir à l’essentiel, en quelque sorte. Le vide, le calme, le sentiment d’être « coupée du monde », de ne plus être libre… cela m’a fait beaucoup réfléchir. Qu’est-ce que je peux faire? Dois-je garder espoir, être optimiste ? Combien de temps cela va durer ? La situation va-t-elle s’améliorer et est-ce que cela va provoquer des changements dans « l’après crise » ?

J’ai décidé de garder espoir et de contribuer à ma façon : être à l’écoute des proches qui ont besoin de soutien, partager des émotions positives plutôt que de la panique, prendre soin de mon état de santé, respecter les consignes de sécurité, faire des choses que je ne prends pas le temps de faire d’habitude, … Je souhaite, lorsque cette crise sanitaire sera terminée, apprécier davantage les choses que la vie m’offrira et de partager cela avec d’autres personnes. Fermez-les yeux et imaginez les choses agréables que vous avez vécu dans le passé et que vous souhaiteriez faire après la crise : un pique-nique entouré de vos proches dans un jour ensoleillé ? Marcher librement dans les magasins ? Aller boire un jus frais en terrasse… ?

J’ai espoir que cette crise se termine bientôt, qu’elle génère chez tous de la solidarité, de l’entraide, de la gentillesse, du respect… J’ai espoir que cette situation nous permette à tous de réfléchir sur notre vie, à revenir aux choses essentielles et d’évoluer de façon positive.

Et vous, qu’est-ce qui vous donne de l’espoir ? Prenez soin de vous et de vos proches. Comme dit le proverbe, l’espoir fait vivre !


Article écrit par:

Dephine Dethis étudiante Master Psychologie sociale, du travail et des organisations – Université de Lorraine (Metz) et certifié en Psychologie Positive (Coursera).


become a member Today

become part of a vibrant community of individuals, organisations, practitioners and scholars

© 2019 by Joanna  West.

  • White Facebook Icon
  • White Twitter Icon
  • White LinkedIn Icon